Depuis l'époque ( il y a 40 ans )

où Fernand Raynaud

évoquait cette question,

en s'en prenant au passage aux douaniers

( qui lui avaient fait quelques misères) :

 

 

Les choses ont changé ... Il n'y a plus guère de douaniers à incriminer.

En revanche il y a toujours des étrangers qui vivent en France, réputée "terre d'accueil" et du "droit du sol".

 

Elisabeth Zucker, Lionel Brouck,

Jean-Claude et Martine Vernier,

ont cherché à mieux comprendre comment :

 


regards croisés sur la situation des étrangers... par tele14

Le 20 mars à 19 h 30

Soirée de Gala conceptuelle :


Bande-annonce du film par tele14

Une projection en avant-première

du film déjà "culte"  

avec les principaux comédiens.

suivie d'un

représentation théatrale exceptionnelle

affiche-pierret-pmà l'occasion de la dédicace du dernier best-seller de Marc Pierret :

"Une plume épatante" 

Le public présent lors de cette soirée de gala se verra proposé de figurer dans la version intégrale du film dont la dernière séquence ( ajoutée à la version projetée) sera partiellement improvisée lors de la dédicace ...

 

Comme la plupart des disciplines de transmission et de culture générale, l'enseignement de l'histoire est aujourd'hui très délabré au pays des "hussards noirs de la République", mais la recherche n'est guère mieux lotie, du moins pour ceux parmi les jeunes historiens qui voudraient s'intéresser à autre chose qu'aux anecdotes de mondanité sociétale où au compassionnel démagogique.

Naturellement, comme le reste , ce délabrement a  une généalogie et ... une histoire.

Une histoire édifiante et qui explique bien des choses.

Annie Lacroix-Riz a bien voulu en débattre avec des collègues du secondaire, et des candidats à l’agrégation.

La conclusion est qu'en dépit des efforts de la bureaucratie servile et de la veulerie obligée des rastignacs de la classe dirigeante (singulièrement à la culture et à l'éducation nationale), il reste une place pour les historiens car "les bons livres d'histoire effacent aussitôt les mauvais", quand enfin ils peuvent paraître et informer notre jugement sur ce que révèlent progressivement les archives.

Car l'histoire etymologiquement est une "enquête" sur notre passé, suceptible d'éclairer notre présent;

L'Histoire n'est nullement la mémoire (de qui?), ou le souvenir (de quoi?);

L'Histoire n'a rien à voir avec la "commémorationnite" formatée.

L'histoire est un patrimoine commun, elle a un contenu, elle a un sens, pour nous tous, aujourd'hui.

"Nous la faisons en même temps qu'elle nous fait"

 

Un premier volet confronte dialectiquement les adeptes du "Maître ignorant" à ceux qui considèrent encore l'école et l'enseignement comme des lieux d'émancipation par le partage et la transmission de connaissances :

 

La "mémoire" et les maîtres ignorants

 


Faire et enseigner l'histoire 1 par tele14

 

Le deuxième volet illustre une des métaphores post-modernes les plus symptomatiques de la collusion des intérêts de la classe politico-médiatique dirigeante avec les intérêts de long terme du capital et de la finance, mais aussi leur parfaite contradiction avec la volonté générale, quand elle a l'occasion de s'exprimer :

 

Penser et construire l'Europe

(des banques)

 


Faire et enseigner l'histoire 2 par tele14

 

Et pour ceux qui s'inquiéteraient de la prétendue contradiction entre "la raison et l'émotion", dans le cadre de l'histoire et de sa transmission,  qu'ils apprennent avec Sophie Wahnich ce que l'enseignement de l'Histoire, en tant que lieu du dépassement dialectique de cette contradiction, a du affronter ces dernières années  :

 

Histoire d'un Trésor perdu


tresor-perdu par tele14

Marc Pierret  bientôt de retour sur les tables des libraires ( dignes de ce nom).
Énigmatique, inclassable, excentrique, Marc Pierret se revendique comme le plus obscur des écrivains inconnus, "mais qui tient à ce que ça se sache"... On aura compris qu'une de ses occupations favorites est la culture des paradoxes ( il en a quelques pots bien remplis sur son balconnet parisien et il les entretient avec beaucoup d'amour et de constance, voire de méticulosité), mais c'est surtout un auteur qui se soucie beaucoup de ses lecteurs. Il met d'autant de soin scrupuleux à les choyer que jusqu'à maintenant ils constituent encore une élite clairsemée. Pour nous qui avons depuis quelques années le privilège de faire partie de ces heureux élus, nous n'imaginons rien de plus gratifiant que de le faire connaître au plus grand nombre.
Or, voici que Marc Pierret nous revient, après une de ses longues disparitions créatives. Quatre ans c'est encore assez court pour cet octogénaire juvénile et primesautier qui longtemps peaufine son ouvrage sur le métier. C'est pourquoi un événement « hors norme » se tiendra à la librairie, peu après la parution de son nouveau roman pour célébrer cette trop rare occasion de « jouir sans entrave » de tout le réconfort jubilatoire que la littérature française la plus contemporaine peut apporter, quand elle est pratiquée par … « Une plume épatante » (son prochain roman à paraître en février aux éditions Urdla).

En préambule nous vous invitons à (re)voir et entendre Marc Pierret lors de ses précédents exploits ( à l'occasion de la sortie du : "Lymphome d'Hazelbeck") :

 


Marc Pierret : un auteur énigmatique par urbain_glandier

 

et pour ceux qui veulent en savoir plus sur les ressorts obscurs de cet énigmatique écrivain :

 


Marc Pierret : mon père écrivait par urbain_glandier

Articles récents

  • L'étranger
    Depuis l'époque ( il y a 40 ans ) où Fernand Raynaud évoquait cette question, en s'en prenant au passage aux douaniers...
  • Une soirée de gala ...
    Le 20 mars à 19 h 30 Soirée de Gala conceptuelle : Bande-annonce du film par tele14 Une projection en avant-première du film déjà "culte"   avec les principaux comédiens. suivie d'un représentation théatrale...
  • Faire et enseigner l'histoire en France, aujourd'hui
    Comme la plupart des disciplines de transmission et de culture générale, l'enseignement de l'histoire est aujourd'hui très délabré au pays des "hussards noirs de la République", mais la recherche n'est guère mieux lotie, du moins pour ceux parmi les jeunes historiens qui voudraient...
  • Marc Pierret : Le retour !
    Marc Pierret  bientôt de retour sur les tables des libraires ( dignes de ce nom). Énigmatique, inclassable, excentrique, Marc Pierret se revendique comme le plus obscur des écrivains inconnus, "mais qui tient à ce que ça se sache"... On aura compris qu'une de ses occupations...
  • La Loi "anti-amazon" et les libraires indépendants
    Dernièrement la chaîne (doublement) publique : « public sénat » est venu enregistrer mon témoignage de "libraire de quartier", pour savoir ce que les libraires indépendants pensaient de l’amendement « Gaymard » à la Loi de 1981 ( dite Loi Lang) sur le commerce du...
  • Élina DUMONT combattante du quotidien
    Élina Dumont est venue parler de son parcours, de son action, des exclus (dont elle fut), de ceux qui sont supposés les inclure, des contradictions qui affectent l'action associative la mieux intentionnée, du renoncement des politiques, de la "fracture sociale" et des moyens de combattre...
  • Soirée cynique avec Hugues Lethierry
    Hugues Lethierry ( le Diogène lyonnais ) nous a offert une rejouissante soirée de cynisme rigolard et bienveillant, qui démontre à qui en douterait que la pratique de la vulgarisation philosophique peut être divertissante sans pontifier ni se prendre au sérieux . Un court débat...
  • Patrick Tort : Darwin et l'origine de la morale
    Un père Noël anticipé nous a amené Patrick Tort  à la librairie, venu nous présenter les Volumes XXIII et XXIV des OEUVRES COMPLÈTES de CHARLES DARWIN en français, dont il dirige la publication dans le cadre des Travaux de l'Institut Charles Darwin international....
  • Comment la France fabrique ses délinquants
    Avec ses airs d'ado prolongé, et de ne pas se prendre au sérieux, Louis Grandadam sait mieux que quiconque (jusqu'ici), nous expliquer simplement, authentiquement et clairement la genèse de la délinquance des mineurs, et les impostures néfastes de sa prise en charge sociale et...
  • La société du spectacle (des intermittents)
    Mathieu Grégoire expose sérieusement et clairement les enjeux du statut social des intermittents du spectacle, et la manière dont son histoire concrète nous permet d'informer objectivement les notions de précarité, de « flexibilité » et d'emploi, comme les conceptions...
Liste complète

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Présentation

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés