Programme de RENTRÉE

 

Dimanche 18 octobre 16h30-19h30

Cinéma Grand Action, 5 rue des Écoles, 75005, Paris.
Métro Cardinal Lemoine ou Jussieu.

Diffusion à partir de 11h30,

Annie Lacroix-Riz nous alerte :

Chers amis et camarades,

C’est bien tard pour l’annoncer mais voici l’occasion de voir, pas seulement de nuit, le documentaire d’Angelos. Il passe ce dimanche pour les habitants de la région parisienne au cinéma Grand Action, 5 rue des Écoles, 75005, Paris. Métro Cardinal Lemoine ou Jussieu.

Diffusion à partir de 11h30, puis discussion, à laquelle je participerai.

Angelos m’a signalé une diffusion début novembre sur TV5 Monde et LCP

 

Amitiés,

Annie  

La photo ci-dessus nous offre les regards attentifs des ouvriers de l’usine de filature de Lavrio dans les années 50. Visiblement inquiets, ils sont loin d’imaginer ce qu’attendent les générations suivantes. 

Comme j’ai déjà pu l’annoncer, dimanche 18 octobre à 11h30 le grand écran de la salle panoramique du Grand Action (5 rue des écoles, Paris 5è) se prête à recevoir et vous offrir le documentaire de Angelos Abazoglou intitulé: GRECE, CHRONIQUE D’UN RAVAGE. Il s’agit d’une œuvre d'auteur en deux parties qui examine la reconstruction de la Grèce et de l'Europe après la crise économique des années 30 et la Seconde Guerre mondiale et analyse comment la relation entre les citoyens européens et leur Etat s'est développée et modifiée tout au long de cette période.

La première partie décrit les «années de guerre» de 1929 à 1955, la deuxième traite des années de reconstruction et des «années de crise» de 1956 à nos jours. 

Le point de vue d’Abazoglou nous fera mieux comprendre pourquoi les événements qui ont secoué l'Europe au cours des 85 dernières années ont pris une tournure plus dramatique en Grèce qu’ailleurs dans le monde occidental. Pourtant, la crise financière grecque n'est pas un incident isolé; d'autres pays européens souffrent de situations similaires. Dans le contexte des causes et des effets transnationaux, le film examine également les relations de la Grèce avec les autres États européens, mais aussi avec son «grand frère américain», les États-Unis. 

Je reste profondément convaincu qu’un avenir plus digne et lumineux de la Grèce ne pourra pas se passer 

 - ni d’un véritable examen collectif des multiples sources qui ont plongé le pays dans la crise, 

 - ni de la pleine reconnaissance de l’incroyable force de solidarité de ses citoyens qui, souvent ignorés de leurs dirigeants, arrivent à inventer des lendemains joyeux. Les medias dominants n’en parlent pas beaucoup, car cette solidarité échappe à leur contrôle et favorise les résultats tangibles au  quotidien (au lieu de se préoccuper de « plans de communications stratégiques »).

 

Sur cett route vers un avenir meilleur, le film de dimanche est une étape nécessaire. Un débat contradictoire peut nous aider à saisir, à identifier nos erreurs et à trouver l’espoir et l’énergie pour avancer dans la bonne direction le lendemain. S’il est vrai que rien n’est jamais certain, surtout dans ces temps de pandémie, il est aussi vrai que rien ne se construit durablement sans des visions d’avenir alternatifs possibles. 

Venez donc découvrir le film et débattre, échanger avec nous après la projection. Le « nous » désigne tous les amis de la Grèce, qu’ils soient de gauche ou de droite, de hier ou de demain. Evidemment, pour dimanche prochain, nous respecterons entièrement le protocole sanitaire en vigueur, mais soyez avec nous malgré Covid sur cette route vers un demain plus authentique, plus humain. Vers un monde ou le sourire peut faire partie du vécu quotidien, quelle que soit l’épreuve que nous traverserons.

 

Michel NOLL

Directeur de GrecDoc

Président des Ecrans des Mondes

Du fait des restrictions actuelles nous avons du provisoirement modifier les modalités d'organisation et d'accès de nos rencontres.
Les rencontres auront lieu à partir de 16h30 "au bistro d'en face" ( les Frangines), avec un public nécessairement réduit ( réservation conseillée), mais elle seront diffusées sur le site tropiques le soir même. Du fait des restrictions sanitaires ne permettant pas une séance classique de rencontre et signatures, les lecteurs souhaitant obtenir un exemplaire dédicacé des livres présentés pourront laisser à la librairie Tropiques leur exemplaire pré-acheté avec leur nom pour que les auteurs puissent les dédicacer le soir de la rencontre à la librairie.

les Frangines - 46 Rue raymond Losserand 75014 Paris

 

(Reporté au)Mercredi 21 octobre 16h30-19h30
sur réservation
(tropiqueslib@gmail.com)

Hélène Fresnel

 

 

Bonjour,

Mon film documentaire Pas en mon nom ! échappe au couvre-feu et va sortir en salles à partir du 21 octobre au cinéma St André des Arts de Paris à 13H.

Vous trouverez ci-joint une première liste de dates de projections à Paris comme en Province.

Résumé du film : Très souvent, en France, lorsque les conflits reprennent au Proche-Orient, les personnes d’origine juive sont appelées à soutenir inconditionnellement l’Etat d’Israël. Pourtant, un certain nombre d’entre elles, comme moi, refusent de s’enfermer dans cette assignation communautaire, tout en craignant le développement de l’antisémitisme. C’est pourquoi, je suis allé à leur rencontre...

Pas en mon nom !  Bande annonce

Pas en mon nom ! Bande annonce from Daniel Kupferstein on Vimeo.

Ce film est soutenu par la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), le Mouvement de la Paix, l’Union des juifs pour la résistance et l’entraide (UJRE), Une autre voix juive (UAVJ), l’Union juive française pour la paix (UJFP) et des fédérations de l’association France-Palestine Solidarité (AFPS) …

Cordialement

Daniel Kupferstein

Programmation



21 octobre au 2 novembre (sauf le 27 octobre) Paris. Projection de Pas en mon nom au cinéma St André des Arts, 30 rue Saint-André-des-Arts Paris 6ème, tous les jours  à 13H. Débat à 14H30

Le 21 octobre Débat avec Bernard Bloch (personnage du film et metteur en scène)

22 octobre Débat avec Rony Brauman (personnage du film et ancien président de Médecins sans frontière)

23 octobre Débat avec Gilles Manceron (Ligue des Droits de l’Homme- LDH et collectif Trop c’est trop !). Projection soutenue par la section 14-6-7 de la LDH Paris

24 octobre Débat avec Emmeline Fagot  (personnage du film et l’Union juive française pour la paix-UJFP)

25 octobre Débat avec Karen Akoka (personnage du film et sociologue)

26 octobre Débat avec Andrée Benssousan (personnage du film et historienne )

28 octobre Débat avec Pierre Mairat (Co-président du MRAP)

29 octobre  Débat avec un responsable du Mouvement de la Paix)

30 octobre  Débat avec Pascal Lederer (Une Autre Voix Juive)

31 octobre Débat avec Bernard Ravenel (Président d’honneur de l’AFPS et collectif Trop c’est trop !)

1er novembre Séance spéciale et débat autour de la fabrication d’un documentaire avec l’association CoopAddoc)

2 novembre Débat avec Dominique Vidal (Historien et journaliste Monde Diplomatique)

23 octobre St Malo (35) Projection au cinéma "Le Vauban"-la grande Passerelle Esplanade 16 Rue Théodore Monod. Projection à 20H soutenue par le Mouvement de la Paix (comité de la région malouine), l'ARAC (St-Malo), l'AFPS, et la LDH.

3 novembre Frontignan (34) au Cinémistral, avenue Frédéric Mistral. Projection du film à 20H avec l’AFPS 34

8 novembre à Thônes (74) Projection à 18H15 au cinéma Edelweiss Passage des Addebouts,

9 novembre Annecy (74) Au cinéma La Turbine 17 avenue de la république, 74960 Annecy Cran-Gevrier Projection du film à 20H30 soutenue par l’AFPS 74

10 novembre Paris. Nouvelle projection à 13H du film au St André des Arts 30 rue Saint-André-des-Arts. Débat à 14H30 avec Claude Sarcey (Membre du Bureau de l’Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide UJRE)

16 novembre Fontenay-sous-Bois (94) Projection-débat au cinéma Kosmos à 18H, 243 ter avenue de la République dans le cadre du Festival des Solidarités avec le Comité Palestine 94 Nord (AFPS)

17 novembre Paris. Projection au cinéma St André des Arts 30 rue Saint-André-des-Arts du film à 13H. Débat avec Bernard Bloch (personnage du film) à 14H30.

21 novembre Bédarieux (34) Projection du film à 21h  au Cinéma Jean-Claude Carrière, Avenue Justes Parmi les Nations,

23 novembre Alès (30) Projection à 19H dans le cadre de la semaine cinéma de l’Automne palestinien au Cinéplanet Place des Martyrs de la Résistance

26 novembre Toulouse (31) (sous réserve) au cinéma Utopia Borderouge   59, avenue Maurice Bourges-Maunoury

3 décembre Dijon au cinéma Eldorado, 21 Rue Alfred de Musset, projection du film avec les associations AFPS 21 et Collectif Eldo

5 décembre Paris. (sous réserve) Projection au cinéma St André des Arts 30 rue Saint-André-des-Arts à 13H. Débat avec Pascal Lederer à 20H30 avec les sections du PCF de Paris

Tag(s) : #programme, #tropiques
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :