Christian Salmon écrivain et chercheur au CNRS (Centre de recherches sur les arts et le langage), a fondé et animé, de 1993 à 2003, le Parlement international des écrivains. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Tombeau de la fiction (Denoël, 1999), Devenir minoritaire. Pour une politique de la littérature, entretiens avec Joseph Hanimann (Denoël, 2003), Verbicide (Actes Sud, 2007).

Storytelling
La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits.
Depuis qu’elle existe, l’humanité a su cultiver l’art de raconter des histoires, un art partout au cœur du lien social. Mais depuis les années 1990, aux États-Unis puis en Europe, il a été investi par les logiques de la communication et du capitalisme triomphant, sous l’appellation anodine de « storytelling » : celui-ci est devenu une arme aux mains des « gourous » du marketing, du management et de la communication politique, pour mieux formater les esprits des consommateurs et des citoyens. Derrière les campagnes publicitaires, mais aussi dans l’ombre des campagnes électorales victorieuses, de Bush à Sarkozy, se cachent les techniciens sophistiqués du storytelling management ou du digital storytelling.


Le 19 mars 2008 Valérie de Saint d'Ho ( de la revue cassandre ) accueille Christian Salmon chez Tropiques pour parler de son livre avec quelques conteurs francophones d'outre atlantique, et débattre de ces fables modernes qui depuis l'épiphanie bouffone saturent le monde multimédiatique "décomplexé" de la sarkozie.


2

3

 

4

5

6

7

8


  9

10

  11

 12

 
 

 


Tag(s) : #politique, #christian Salmon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :