Make absurdistan great again?

 

La France vue d'Allemagne
«Un Absurdistan autoritaire»

Ces sont les allemands de Die Zeit
( l'équivalent de "L'Immonde" outre-Rhin)
qui le disent,
et ils n'y vont pas de main morte...

 

Les homologues allemands de notre presse de révérence semblent attester que Mamie Merkel est assez fâchée de la manière - il est vrai consternante d'incompétence et d'incohérence calamiteuse - dont son rejeton jupitérien et sa cour "discréditent" jusqu'aux règles "sensées" qu'elle-même a imposé à ses teutons présumés plus disciplinés... voir la recension par RT France des cruelles médisances de leurs cousins germains.

Corona règne en France
l'Absurdistan autoritaire
Certificats pour quitter la maison, courir juste devant la porte, gardes de sécurité pour les jouets: le verrouillage de la France est si répressif que même les règles sensées tombent en discrédit.

Et on peut comprendre l'embarras allemand, par ce que non seulement les suédois ont appliqué des mesures "moins autoritaires" que celles des français "en marche" mais beaucoup moins également que celles que les allemands ont pratiqué. Ces derniers avec pourtant une efficacité encore bien moindre que celle des "vilains canards" suédois, qui n'ont appliqué aucun véritable "confinement" et moins encore les mesures parfaitement inopérantes du genre du "port du masque obligatoire", de la fermeture des commerces (sans même parler des librairies), des restaurants et cafés, des transports, des écoles, etc.

Un "fait têtu" que chacun peut aisément vérifier en observant les statistiques les plus "neutres" quotidiennement compilées sur le site notoirement "totalitaire et complotiste de "wikipedia :

Bref, on a donc bien une pandémie qui s'est propagée de manière assez similaire dans ces trois pays, comparables en tant que voisins, développés et tous membres de l'Union Européenne.
Mais si, sur la même période, on considère les choses, sous l'angle de "l'indicateur" le plus spontanément "probant" : celui de l'évolution du nombre de décès quotidiennement attribués à la pandémie :

On constate qu'il est très difficile que ce "comparatif" puisse donner des motifs de penser que nos gouvernants aient conduit une gestion de crise sanitaire plus efficace et convaincante que ceux de Suède. Et surtout, en considérant ces statistiques de létalité attribuée à la COVID parallèlement avec celles des "nouveaux cas" (testés positifs et confirmés) :

On comprend bien pourquoi Maitresse Merkel et son conseil de discipline font les gros yeux au cancre de la classe ... et jugent, avec quelques sérieux motifs, que l'appareil d’État Français et ses responsables sont bel et bien coupables de ce désastre.

En réalité ce que semblent montrer ces "faits têtus" c'est que la stratégie suédoise, visant à maîtriser l'épidémie et ses conséquences sanitaires et sociales par l'immunité collective, était bien la plus raisonnable. Proportionnellement aux populations allemandes et surtout françaises, il y a la même "croissance exponentielle" de "cas" mais de moins en moins de malades et de décès ...

​​​​​​​C'est sans doute aussi ce qui explique que les autorités sanitaires suédoises et leur gouvernement jouissent chez eux d'une popularité et d'un respect à peu près symétriquement inverses de celui que la population française réserve à son "exception sanitaire" hexagonale, ses experts "en capacité" et ses dirigeants "en responsabilité"...

Voir à ce propos :

Le Travail c'est la Santé Du confinement des élites et

Tag(s) : #travail et santé, #covid 19, #coronavirus, #absurdistan

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :