Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pour faire patienter notre public, dans l'attente de la diffusion (imminente) de notre video consacrée à la stratégie étasunienne du chaos ( telle que déployée avec une belle efficacité du Kosovo à l'Ukraine, en passant par l'Irak, la Lybie, la Syrie, le Yemen, etc.), nous avons pensé que les récents événements de l'actualité géopolitique justifiaient le rappel d'une remarquable intervention. Une intervention publique (sur la chaine Al jazeera en mars 2011) et à bien des égards historique, de celui qui assura la consistance et la continuité intellectuelle et idéologique de la politique française, de Sarkozy à Hollande et de Juppé et Kouchner à Fabius et Valls. C'est pourquoi, nous inspirant de ce courageux penseur, nous n'aurons pas peur des mots (au risque d'un peu d'emphase) : grâce à lui nous pouvons enfin prendre la mesure du XXIème siècle... car, pour savoir en distinguer le symptôme inaugural dans le divers confus de l’esthétique du monde, il fallait bien toute l’ampleur visionnaire et le discernement de notre Danube de la pensée germanopratine, génial initiateur et efficace propagateur de la théorie dite du "bombardier" (démocratique) au service du droit d'ingérence (des puissants dans les affaires des faibles).
Cette magistrale et nécessaire modernisation de la vieille diplomatie de la cannonière a désormais un nom et une théorie :

Pour une Géopolitique libidinale.

Mieux : notre petit père des pipoles, dans son immense sagesse a su accompagner son incomparable capacité d’analyse du réel (embrassé dans une perspective planétaire) de la rhétorique subtile, requise par ces temps nouveaux. Ces temps qu’il a su discerner et nous restituer avec sa rigueur et sa grandeur d’expression coutumières. De telles lumières doivent porter loin, et éclairer jusqu’aux confins du monde renaissant, jusqu'en ses marches les plus barbares. C'est sans doute pourquoi, soucieux d’abord de répandre cette bonne parole providentielle, et dans un de ces gestes sublimes qui donnent la mesure des esprits universels que notre heureux pays a déjà si souvent offerts à l’humanité, notre himalaya du pratico-pratique a pris la peine de proférer son enseignement dans l’idiome mondialisé :

La puissance du verbe de ce génie protéiforme fait que tous, et ceux-là même qui pourtant jusqu’ici ignoraient la langue de Shakespeare, peuvent désormais comprendre la parole magistrale et y saisir les concepts les plus élaborés. Pourtant , en même temps qu'éblouis et comme médusés par ces effarantes découvertes, certains seront peut-être troublés par la nature des nouvelles difficultés qu’annonce notre prophète de la géopolitique libidinale .
C'est pourquoi, avec le projet d'apporter notre modeste contribution à l'oeuvre édificatrice entamée par le Samson de la philosophie capillaire française, nous allons prochainement vous livrer des éléments d'herméneutique premettant de mieux comprendre et diffuser le message du maître .

à suivre..