Saluons la superbe rentrée de Jacte Ali.

Après avoir parfaitement réussi sa reconversion, l'année dernière, avec son irruption dans le monde du "développement personnel" par le truchement de son magistral essai  (et coup de maître) :

Il nous revient avec un nouvel opus fascinant :
Peut-on prévoir l'avenir ?

Et c'est avec une touchante simplicité et sincérité, que ce maître à penser que le monde entier nous envie, a résumé son projet et les préoccupations essentiellement philantropiques qui le motivent :

"Peut-on prévoir l'avenir ?
Que vais-je devenir ?
Serai-je heureux en amour ?
Dans mon travail ?
Quand et comment vais-je mourir ?
Que réserve l’avenir à ceux que j’aime ? À mon pays ?
À l’humanité ? À la planète ?
À toutes ces questions, les hommes ont longtemps cherché – et cherchent encore – les réponses dans des techniques à l’efficacité incertaine – les astres, les cartes, les lignes de la main,
le hasard… 
[...]
Pour être à l’avant-garde de soi même. Je vous livre ici ma méthode, faite de raison et d’intuition, pour vous aider à déchiffrer ce que sera votre destin, notre destin."

Notre intellectuel organique patenté a donc su faire face avec le brio qu'on lui connaît, à l'érosion de son public dans les milieux du gotha politico-affairiste et son discernement quasi-prophétique ( et pour cause) lui a permis de relancer une carrière éditoriale triomphale qui après Ménie Grégoire le voit aller sur les brisées de Madame Soleil "post-modernisée" !
Dans sa boulimie créative Maître Jacte a même trouvé le temps de nous concocter une adaptation cinématographique qui sort simultanément dans les salles

Décidément Quel talent !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :