Mathieu Grégoire expose sérieusement et clairement les enjeux du statut social des intermittents du spectacle, et la manière dont son histoire concrète nous permet d'informer objectivement les notions de précarité, de « flexibilité » et d'emploi, comme les conceptions émancipatrices du travail et du salaire qui peuvent s'en déduire.

Un débat avec des intermittents du spectacle suit la petite conférence.

Un peu de dialectique et de matérialisme historique sur le thème de l'artiste et de son insertion dans les rapports sociaux de production :



Les intermittents du spectacle par urbain_glandier