Les paroles mêmes de notre hymne national n'étant plus guère comprises par leurs interprètes, fort peu éclairés il est vrai par leurs représentants politiques et autres médiocrates qui témoignent "tous ensemble" d'une redoutable ignorance sur le sujet, il nous a semblé utile en ce début d'année civique, citoyenne et électorale, d'inaugurer notre cycle d'éducation populaire par une explication de texte, suivie d'éclaircissements puis confrontée à un débat.

 

Jean Hartweg, agrégé, normalien, dix-huitièmiste et ... voisin, a bien voulu s'en charger .

 

Tag(s) : #marseillaise