Isabelle Vodoz nous a transmis
ce courriel d'Alain Badiou :

 

De : Isabelle Vodoz
Date: ven. 27 août 2021 à 13:02
Sujet: obsèques Cécile Winter

Chères amies, chers amis,

Alain Badiou me charge  de remercier tous ceux et celles qui  lui ont fait parvenir l'expression de leur émotion et de leur amitié à l'occasion de la mort de Cécile Winter.
A son grand regret  il est amené à vous faire part de  ce qui l'a poussé à prendre la décision de ne pas assister  cet après-midi aux obsèques organisées par la famille de Cécile.
 
"Je constate, dans l’annonce de la mort de Cécile Winter publiée par « Le Monde », que le nom de « Badiou » a été effacé du nom de son fils Olivier. Or Alain Badiou avait légalement reconnu Olivier comme son fils, et avait fait connaître sa vie singulière et l’amour que Cécile et lui-même lui portaient dans un livre, « Tombeau d’Olivier ».
 
Je constate d’autre part que, déjà responsable de cette annonce, la famille d’origine de Cécile, en la personne de ses deux frères, a fait savoir qu’aux obsèques, il n’y aurait que deux interventions,  celles, justement, de ces deux frères.
 
Je constate enfin qu’une sorte de parodie musulmane semble devoir marquer cette « cérémonie », d’où disparaît  ce qui a fait le centre de la vie de Cécile, à savoir l’action militante communiste, marquée encore récemment par la présentation, à la librairie Tropiques, de son livre sur la Révolution Culturelle, livre dont à sa demande et en plein accord avec elle, j’ai écrit la postface.
 
L’argument selon lequel ces ratures et ces exclusions auraient été des demandes formelles d’une Cécile mourante ne suffit nullement pour me convaincre que cette cérémonie rend à Cécile un hommage fondé sur sa vraie vie et ses véritables engagements.
 
Je n’assisterai donc pas à ces obsèques et je me réserve le droit d’organiser plus tard une réunion consacrée à la portée proprement universelle que détient le nom de Cécile."
 
 

Bien à vous

Isabelle Vodoz

Je précise, à titre de témoignage personnel, de libraire organisateur, que Cécile Winter tenait beaucoup à la présence d'Alain Badiou, lors de la présentation de son livre à la librairie; et que seul le deuil qui venait déjà de le frapper à nouveau, a empêchée cette présence d'Alain.

Je précise également que sa conférence et le débat qui a suivi attestent sans qu'aucun doute soit permis du fait "têtu" que l’action militante communiste était véritablement au cœur de la vie sociale de Cécile Winter et de ses engagements. Des engagements qu'elle m'avait déjà fait connaître dans le passé et encore confirmés lors d'une ultime visite à la librairie quelques semaines avant sa disparition.

Pour revoir et réentendre cette présentation du 30 juin 2021 :

En hommage à Cécile Winter,
nous diffusons le débat, inédit, qui suivit sa magnifique présentation
de son livre sur la révolution culturelle chinoise.

 

Tag(s) : #Cécile Winter, #Alain Badiou
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :