La récente exhumation de la collection des "Films du Rhomboïde", par la vaillante mission de fouilles de Philippe Truffault, après plus de 40 années de confinement aux archives secrètes du cinéma parallèle (et décalé) français - dans les catacombes du casino d'Enghein-les-bains - a permis de révéler au public quelques unes de ses étonnantes raretés.

Notre précédente séance a révélé au grand public un premier film rigoureusement invisible depuis sa sortie (en 1976). En voici un second, du même producteur (notre cinérudit trufo) et du même réalisateur réfractaire... Un autre court-métrage documentaire, avec encore un peu de plage, mais assez différent. La copie originale étant perdue le repiquage magnétique d'époque n'a pas permis de restituer véritablement l'image originale, mais on a quand même une idée... et le son ( qui est assez important ).

 

Un film sur Grand-Bassam.
(1976)

Pour l'anecdote cinéphilique et musicographique, les auditeurs avertis pourront y entendre - au fil de la très dense bande son -  la voix de Viktor Yugov (jeune),  Yugov père... et une des premières compositions "commerciales" de Frédéric Chichin (alias Rita Mitsouko)... mais cela requiert une écoute très attentive.

 

 

 

Tag(s) : #trufo, #cinéma, #Grand-Bassam, #Côte d'Ivoire, #Afrique, #capitale coloniale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :