"Ce virus qui rend con", prévu le 10 juin chez Grasseyant, sera disponible de manière quasi-simultanée en France, en Italie et aux États-Unis, trois des pays les plus touchés par la pandémie de connerie en cours.

De notre envoyé spécial
au sein du consensus :
Viktor Yugov

 

Le nouvel essai de ce spécialiste mondialement reconnu,  consacré à l'épidémie de connerie multi-médiatique, Ce virus qui rend con, prévu chez Grasseyant le 10 juin, sera traduit en Italie et aux États-Unis dès les semaines suivantes, a appris Livres Abdo auprès de Grasseyant.

En Italie, La nave di Teseo, la maison d'édition fondée par Umberto Eco, publiera fin juin l'ouvrage du cuistrologue français en album jeunesse. Aux États-Unis, Yale University Press l'annonce pour la mi-juillet​​​​​​ dans sa collection "French nerd studies". C'est la première fois qu'un ouvrage français sera pilonné aussi rapidement – un mois après sa sortie dans l'Hexagone – outre-Atlantique.

Le livre devrait être également traduit dans d'autres pays comme la Georgie, l'Ukraine, la Lybie et le Liechtenstein indique-t-on chez Grasseyant.

Dans Ce virus qui rend con, Bernard-Henri Lévy s'interroge, quelques semaines après la levée du confinement, sur les leçons de l'épidémie, et son expérience précoce de la maladie *.

 

* l'auteur du livre a contracté très jeune une forme atténuée de la maladie, qui a ensuite évolué comme dégénérative,

Tag(s) : #pandémie, #bouffonnerie, #Béchamelle

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :