Marlène a donné hier soir une première réunion publique pour booster la campagne municipale de l'affable et (très) discret Eric Azière... qui en avait bien besoin, mais qui n'en demandait sans doute pas tant :

Il faut savoir que le staff de la république en marche "canal historique", autrement dit la liste grivoise, du 14ème arrondissement de Paris, semble si peu convaincu d'éviter un "vent" au premier tour qu'ils envoient leurs "nouveaux adhérents" au casse pipe, tels de la chair à canon "en marche".

Ainsi, dernièrement je les ai vus candidement débarquer dans la librairie pour me demander si j'étais d'accord pour organiser une réunion publique LREM !

"On" leur avait raconté que parmi les commerçants du quartier, le libraire de Pernety était le plus impliqué dans les actions de protestation locales et qu'il n'avait qu'une très faible dilection pour l'équipe de bras cassés post-hamonistes de la mairie du 14, à commencer par sa cheftaine Carine Petit. On avait juste oublié de leur préciser quelques points d'ordre idéologique et politique sur lesquels je me suis empressé d'éclairer leur lanterne...  sans doute la DGSI les a-t-elle également mis au parfum, et je ne les ai pas revus (jusqu'ici) en dépit de ma contre-proposition d'un "vrai débat" à la libraire avec leur tête de liste - pas encore désigné à ce moment là : ils hésitaient encore entre plusieurs "ambassadeurs" (sic)..

D'ailleurs quand je leur ai dit que très clairement Vilani avait de bien meilleures chances dans cet arrondissement que le patelin Eric Azière, dont le plus grand mérite est la parfaite innocuité, ils n'ont pas pipé mot ...

De son coté, Anne Hidalgo n'a pas tenu compte de mon amical et avisé conseil lui recommandant de mettre illico en retraite anticipée la fine équipe qui avait déjà si efficacement savonné la planche de Pascal Cherki pour les législatives ( il est vrai que c'est Cherki lui-même qui y avait imposé ses "bras droits", avec les résultats calamiteux qu'on pouvait en attendre).

Les choses se présentent donc plutôt bien pour le troisième larron et on comprend qu'il ait choisi le14ème comme théâtre de ses futurs exploits.

 

De notre envoyé spécial sur les luttes municipales du 14ème : Viktor Yugov

Tag(s) : #municipales

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :