C'est dans la lutte de classe que se révèle la véritable nature politique et sociale des philistins de l'appareil d'état.

Un principe de méthodologie analytique et critique qui s'applique parfaitement aux "Historiens sous influence" que décrit Annie Lacroix-Riz, et dont elle vient de nous communiquer un nouvel exemple édifiant, source et archive à l'appui, naturellement :

 

De : Annie Lacroix-Riz
Envoyé : jeudi 9 janvier 2020 19:49
À : 'Philippe Minard' 

Objet : RE: [AHCESR] Verser aux caisses de grève

Cher collègue, chers collègues,

Après 25 ou 19 ans (1995 puis 2001), quel n’a pas été mon étonnement de vous voir, M. Minard, alors fossoyeur d’un article puis d’un débat historique et particulièrement satisfait du droit de censure unilatéral détenu, à l’origine de pareille initiative, et, plus encore, de voir l’association qui nous a prescrit le vote Macron en 2017, au motif allégué d’« antifascisme », prendre la responsabilité de soutenir cet appel. Mais comment ne pas se réjouir que les temps changent? Il ne manque plus que l’autocritique mais je n’en demanderai pas tant.

Inutile de vous dire que la « pensionnée » par force non gréviste que je suis a déjà participé à la solidarité envers les grévistes.

En revanche, M. Peschanski, notable socialiste, fort connu autrefois pour ses positions d’« extrême gauche » puis dans les décennies récentes censeur et hostile aux mal-pensants (y compris dans les colonnes de Libération, quotidien aujourd’hui critique sur la politique Macron), me semble tout à fait dans le rôle de notable endossé depuis quelques décennies : ci-dessous son message de ton apparemment académique et apolitique, dont je n’ai pas le souvenir d’un équivalent avant le 2e tour des élections présidentielles de 2017. Il est vrai que s’il avait désapprouvé cette décision de l’AHCESR, il n’aurait pas eu l’heur d’être publié, ce qui a été mon cas en 2017. Son message du 9 janvier 2020 mérite assurément une grande publicité (c’est moi qui ai surligné son entièreté), particulièrement auprès des cheminots et je vais modestement m’employer à la lui assurer.

M. Martinez, secrétaire général de la CGT, appréciera sans doute et pourra transmettre ce message d’humanité d’un universitaire français à ses camarades cheminots, et à tous ses camarades, qu’il appelle à la grève, motif pour lequel je le mets en copie.

Tout le monde aura compris à quel point M. Peschanski est, sous couvert de ne pas se prononcer « sur le bien fondé ou non de cette grève » de cheminots ou de pratiquer une mordante ironie sur sa nature (avec une remarque sur « le crime contre l’humanité » qui se veut spirituelle), foncièrement hostile à ladite grève. O tempora, o mores! Vite, une liste de soutien à l’objectivité scientifique et à la neutralité de M. Peschanski, vite une pétition pour obliger l’AHCESR à revenir sur la publication de l’appel de M. Minard en procédant à son autocritique immédiate!

Trêve de rappels historiques (utiles cependant, et pas moins entre historiens qu’entre citoyens non-historiens), il y avait beaucoup de monde, ce jour, pour s’opposer à la casse (entre autres) des retraites de notre « antifasciste » présumé du second tour des présidentielles, qui prépare activement le succès de 2022 de son adversaire présumée de 2017, comme chacun le comprend ou va le comprendre.

Meilleurs vœux pour l’an neuf.

Bien cordialement,

Annie Lacroix-Riz

Ce courriel d'Annie fait suite à cet échange entre Denis Peschanski et le président de l'association à qui répondait cette admonestation de M. Peschanski, dont le dernier fait d'arme fonctionnel fut d'avoir été commissaire de la très bienveillante et consolante exposition « La Collaboration » aux Archives nationales, manifestement outré qu'un site "d'historiens contemporanéistes et modernistes"(le "nouveau monde " ? ) ait pu appeler à soutenir, de quelque manière, le mouvement social actuel  :

De la part de Denis Peschanski
Envoyé : jeudi 9 janvier 2020 18:38
À : ahcesr
Cc : Philippe Minard
Objet : Re: [AHCESR] Verser aux caisses de grève

Chers collègues,

En dehors de toute prise de position sur le bien fondé ou non de cette grève, il me semble mal venu d’utiliser le site des historiens contemporanéistes et modernistes pour appeler à alimenter les caisses de grève des cheminots. Nous risquons, sinon, de dénaturer l’objet de ce site d’échanges en ouvrant une véritable boîte de Pandore. Il ne me semble pas que les Gilets Jaunes aient donné lieu à des appels au soutien, ou à la critique, ici, ce qui me semblait une très bonne chose. La démarche de Philippe est tout à fait respectable, mais elle ne peut, à mon sens, choisir ce site comme un lieu pour la porter. Sauf à considérer, bien sûr, que nous vivons en dictature et qu’on considère le combat des cheminots comme visant un crime contre l’humanité, ce qui justifierait alors, bien sûr, une mobilisation de notre communauté par tous les moyens.

Bien cordialement
——————-
Denis Peschanski

 

D.Peschanski justifiait cette réaction "courroucée" par la lecture du courriel suivant qu'il avait reçu au tite de son inscription à la liste de diffusion de l'association :

De : ahcesr-request
Envoyé : jeudi 9 janvier 2020 14:12
À : undisclosed-recipients:
Objet : [AHCESR] Verser aux caisses de grève

Cher.es collègues, les grévistes les plus exposés ont besoin de soutien financier pour tenir.

Veuillez trouver ci-dessous les coordonnées de deux caisses de grève qui recevront votre don solidaire :

https://www.lepotcommun.fr/pot/solidarite-financiere

https://www.lepotsolidaire.fr/pot/shwk4fae

-- 

Philippe Minard
UMR 8533 CNRS (IDHE.S), université Paris 8 

Autres possibilités :

Nous vous communiquons les liens de quelques-unes des nombreuses caisses de grève actuellement ouvertes pour permettre aux grévistes de continuer la lutte contre le projet de "réforme" des retraites. 

Il est décisif que ces caisses soient d'ores et déjà bien fournies car c'est maintenant que les plus précaires se questionnent sur leur capacité à endurer économiquement les effets d'une reconduite de la grève !

- La caisse des électricien.ne.s et gazier.e.s des Yvelines: https://www.leetchi.com/c/caisse-de-greve-cgt-energie-78

- La caisse des cheminot.e.s du Bourget https://www.lepotcommun.fr/pot/ookjlz4m

- La caisse de la CGT Info'com cogérée par la CGT et Sud https://www.lepotcommun.fr/pot/solidarite-financiere

Chaque jour de grève signifie la perte d'un 30e de salaire. La solidarité financière de celles et ceux qui ne perdent pas leur salaire quand ils/elles sont en grève ou qui ne font pas grève mais qui soutiennent le mouvement est donc primordiale !

Une protestation qui émut si fort le "bureau de l'association", que ce dernier jugea nécessaire d'immédiatement se désolidariser de cet envoi "intempestif", en rassurant Peschanski sur le fait qu'il s'agissait là d'une erreur, une fausse manœuvre, opérée par inadvertance et "en dépit de son plein gré" ...

 : ahcesr-request  De la part de "Julie d'Andurain" (via ahcesr Mailing List)
Envoyé : vendredi 10 janvier 2020 05:27
À : ahcesr
Objet : [AHCESR] les bons voeux de l'AHCESR

Chères et chers collègues,

L'AHCESR propose à la communauté des historiens des informations 
professionnelles à caractère essentiellement scientifique via sa 
liste de diffusion à laquelle vous êtes abonnés. Le travail de 
modération est fait par des chercheuses et des chercheurs bénévoles. 
Hier soir, du fait d'un souci technique, la modératrice qui se chargeait 
de relayer les messages a lu un peu trop rapidement le message 
intitulé « Verser aux caisses de grève » et l'a diffusé.


L’Association a toujours pris soin de ne pas se substituer aux 
syndicats et souhaite conserver à sa liste de diffusion son rôle 
d’information scientifique, afin de ne pas ouvrir une boite de Pandore 
et ne pas surcharger de travail les modérateurs/trices bénévoles qui 
en assurent le bon fonctionnement.

L'AHCESR vous souhaite une très belle année 2020 à tous et toutes.

Très cordialement,

Le bureau de l’AHCESR

Tag(s) : #histoire, #Annie Lacroix-Riz, #collaboration, #grève, #retraites

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :