À l'instar de ses confrères de la presse française "de référence" (dument "tuyautés" par Reuter et l'AFP) * , voici comment l'Immonde "informe" ses lecteurs des dernières évolutions de la situation au Venezuela :

"Un fauteuil pour deux : empêché d’accéder à l’hémicycle par la police, Juan Guaido a été réélu, dimanche 5 janvier, président du Parlement vénézuélien par les députés d’opposition lors d’un vote organisé dans un journal, après qu’un élu rival a revendiqué le poste avec le soutien du pouvoir chaviste. « Je jure devant Dieu et le peuple du Venezuela de faire respecter » la Constitution en tant que « président du Parlement et président par intérim », a déclaré après le scrutin Juan Guaido, qu’une cinquantaine de pays, dont les Etats-Unis, reconnaissent comme président par intérim depuis près d’un an. Washington l’a félicité pour son élection."

"Le vote a été organisé au siège du journal El Nacional, dans le centre de Caracas, et non dans l’hémicycle. Car les forces de l’ordre ont empêché toute la journée Juan Guaido, des députés d’opposition et des journalistes d’accéder au Parlement. A la mi-journée, en l’absence de Juan Guaido à l’Assemblée, Luis Parra, un député rival mais se disant toujours dans l’opposition, a empoigné un mégaphone depuis le perchoir et s’est déclaré nouveau chef de l’hémicycle dans une cohue indescriptible."

* voir à ce sujet "les multiplicateurs de propagande"

Évidemment, présentés comme ça, les péripéties ayant émaillé ce week-end politique au Venezuela semblent relever de la "cohue indescriptible" et surtout incompréhensible pour les lecteurs fidèles de cette gazette d'élite. Pourtant, nos scrupuleux décrypteurs du Monde comme leurs correspondants éminents et courageux auraient pu un peu mieux éclairer la lanterne de leurs abonnés , tout simplement en regardant les chaines d'info sur place, comme l'ont fait par exemple les vils et sournois suppôts de Poutine de RT-France : voir https://francais.rt.com/international/69779-heurts-assemblee-scrutin-dans-journal-que-se-passe-t-il-au-venezuela

Pour y voir plus clair nous avons demandé à Romain Migus de nous expliquer ce dont cette "cohue indescriptible" est le nom :

Tag(s) : #Venezuela, #Bobards, #L'immonde, #Romain Migus

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :