Histoire de la pédophilie
d'Anne-Claude Ambroise-Rendu.
 
À la lumière des récentes affaires médiatisées et de ce qu'elles ont révélé, peut-on dire que la condescendance envers la pédophilie relèverait d'une...
"Exception nomenKla-culturelle française" ?
Qui ne jugerait pas aussi positivement que la France "d'avant", la compassion érudite et émue de Pompidou face au sort funeste de Gabrielle Russier ?
Il est vrai qu'il s'agissait d'une prof éprise de son élève (de 16 ans ) de 15 ans son cadet. C'était une jeune femme et un très jeune-homme... amoureux et amants; personne ne parlait alors de "pédophilie" et bien peu jugèrent moins tristement que Pompidou ce fait divers qui émut la France entière.
Chacun peut comprendre que l'affaire Matzneff et tout ce à quoi elle renvoie relève de tout autre chose que de "Mourir d'aimer" ...
Chacun voit bien alors la nature de l'imposture "sociétale" et "biopolitique" sous-jacente, pourtant promue par nos "clercs" d'époque, et nombre de ceux qui vont se succéder, se coopter, et s'auto-congratuler, à partir de la "suite des événements"...

à vous de juger...
Viktor Yugov

Rencontre et débat du mercredi 29 Janvier
Histoire de la Pédophilie en France
présentée par Anne-Claude Ambroise-Rendu
 

En préambule à la rencontre avec l'historienne Anne-Claude AMBROISE-RENDU, une serie d'entretiens réalisés par l'association PedoHelp :

Jean-Paul Sartre, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Gilles et Fanny Deleuze, Francis Ponge, Philippe Sollers, Jack Lang, Bernard Kouchner, Louis Aragon, André Glucksmann, François Châtelet et bien d'autres encore, de Félix Guattari à Patrice Chéreau ou Daniel Guérin ; tous font partie des 69 intellectuels français qui, aux côtés de l'écrivain Gabriel Matzneff et du romancier, journaliste  à Libération et membre fondateur du Front homosexuel d'action révolutionnaire (FHAR) Guy Hocquenghem ont signé une tribune publiée le 26 janvier 1977.

D'abord dans Le Monde puis dans Libération pour défendre trois hommes incarcérés depuis plus de trois ans pour avoir abusé sexuellement de mineurs de moins de 15 ans. 'Trois ans de prison pour des caresses et des baisers, cela suffit !' écrivaient les signataires. Ils demandaient la relaxe des trois hommes au prétexte que les enfants n'avaient pas été victimes de la moindre violence, mais, au contraire, qu'ils étaient consentants.

En mai 1977, dans les pages "Opinions" du Monde, 80 intellectuels français parmi lesquels Jean-Paul Sartre, Michel Foucault, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Alain Robbe-Grillet, Jacques Derrida, Philippe Sollers et même Françoise Dolto, signent un autre texte pour demander que la loi décriminalise les rapports sexuels entre les adultes et les enfants de moins de 15 ans.

Daniel Cohn-Bendit compte parmi les nombreux intellectuels, artistes ou "contestataires" mondains dans son genre, qui assurent la promotion du mouvement pro pédophile, qui déjà aux Pays-Bas est devenu un mouvement politique. Libération en tête, avec même des petites-annonces sans ambiguïté, et par exemple en juin 1978 le philosophe René Schérer y écrit : "L’aventure pédophilique vient révéler quelle insupportable confiscation d’être et de sens pratiquent à l’égard de l’enfant les rôles contraints et les pouvoirs conjurés." Mais aussi Le Monde ou encore France Culture. En 1978, l'émission "Dialogues" (enregistrée en 1977) invite Michel Foucault, le romancier et membre fondateur du Front homosexuel d'action révolutionnaire (FHAR) Guy Hocquenghem et le juriste Jean Danet, tous trois signataires de la pétition qui demande la décriminalisation de la pédophilie. En public dans le studio de la maison de la Radio, ces intellectuels vont défendre l'idée que des pédophiles sont incarcérés à tort parce que les enfants qu'ils ont abusés étaient consentants.

En 1981 Jacques Chancel et Gabriel Matzneff font assaut de flagornerie compassée, dans "radioscopie", en rapport avec le déficit de reconnaissance littéraire dont souffrirait Matzneff, en quelque sorte comme précurseur incompris.

 "le monde littéraire et artistique est un univers où le fait de ne pas respecter les règles, d’être hors norme, contre l’ordinaire – y compris quand cela est en rapport avec la question du droit et de la loi - sont des valeurs absolument fondamentales". "C’est la raison pour laquelle, à mon sens, le monde littéraire et artistique est le dernier où l’on trouve encore des défenseurs de Gabriel Matzneff." 
Pierre Verdager, auteur de L’enfant interdit. Comment la pédophilie est devenue scandaleuse ? (2013)

Tag(s) : #Anne-Claude Ambroise-Rendu, #Pédophilie, #Matzneff, #Foucault

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :