L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE :
ALERTE EN BOLIVIE

Malmené au Chili, en Colombie et en Equateur, en échec au Vénézuela, l'Empire a profité d'une fenêtre de tir soigneusement préparée pour tenter de se refaire... en Bolivie.

Bolivie : Evo Morales démissionne

Source bolivar.info : http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/11/bolivie-evo-morales-demissionne.html

 

Le président de la Bolivie, Evo Morales, a annoncé aujourd'hui dimanche sa démission après la vague de violence perpétrée par des groupes d'opposants qui refusent de reconnaître es résultats des élections du 20 octobre dernier.

 

Après de fortes vagues de violence contre des militants et des dirigeants du Mouvement Vers le Socialisme (MAS), l'intimidation de journalistes, l'incendie de résidences et la trahison d'alliés politiques et de membres de la Police Nationale, la pays subit une crise politique.

 

GOLPE

Dans un communiqué, les Forces Armées ont indiqué que pour rétablir la stabilité du pays, il faut un changement à la présidence : « Nous suggérons au président de démissionner pour permettre le retour de la paix et le maintien de la stabilité en Bolivie, » a dit le commandant en chef des Forces Armées William Kaiman.

 

Morales a dû faire face à l'écroulement de son cabinet après les démissions massives comme celles du vice-ministre du Tourisme Marcelo Arze, de la présidente du Tribunal Supremo Electoral, María Eugenia Choque, de la ministre de al Planification Mariana Prado, du sénateur élu pour Potosí, René Joaquino, du gouverneur du département Juan Carlos Cejas et du maire Williams Cervantes.

 

Bien que Morales ait appelé des organismes internationaux comme les Nations Unies (ONU) et l’Organisation des Etats Américains (OEA) à réaliser un audit des résultats des élections et convoqué tous les secteurs sociaux à une Table de Dialogue, des groupes d'extrême-droite se sont déployés dans les rues et ont agressé la population.

 

Morales laisse un pays avec de hauts indices de développement humain, qui garantit les Droits fondamentaux de la population et a une croissance économique de 4,5%, selon la Commission Économique pour l'Amérique Latine et les Caraïbes (CEPAL).

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Tag(s) : #Bolivie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :