En attendant les municipales l'accidentologie affecte déjà lourdement le 14ème arrondissement...

notamment dans les rangs de la classe politique :

Tandis que la Mairie de Paris commence enfin a essayer de réduire le chaos généralisé dans les rues de Paris : voir l'article du Parisien :  Trottinettes électriques à Paris : Lime refuse de payer 200 000 € de fourrière

Christophe Castagneur qui décidément n'en rate pas une , a réussi à se mettre à dos les associations de piétons, de non-voyants , de handicapés, etc. et d'une manière générales les usagers des trottoirs parisiens, avec une de ces âneries dont il a le secret.
C'est ainsi que le Parisien révèle que le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner (LREM), et la maire de Paris, divergent sur la meilleure façon de réglementer le stationnement des trottinettes et autres « engins de déplacement personnel ».
Alors qu'Anne Hidalgo (PS) souhaite voir inscrit dans la future loi mobilités la possibilité de mettre en fourrière les trottinettes qui gênent les passants, le ministre s'y refuse. Pour Christophe Castaner, la fourrière « ne paraît pas être une mesure proportionnée et adaptée » car « la gêne causée aux autres usagers par ces véhicules est temporaire ».

 

L’association 60 Millions de Piétons a écrit à Monsieur Christophe Castaner Ministre de l’Intérieur :
voir le courrier de "recadrage" de Christo le castagneur gaffeur

Courrier à Christophe Castagner

Tag(s) : #accidentologie, #Pernety, #Paris 14, #Hidalgo, #Guerre des feux, #Trottinettes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :