Dernière minute : une fillette renversée par une voiture de Police, rue Raymond Losserand

Courriel du 3 juillet 2018 à 09:22 adressé par 75coqua14  au commissariat du 14ème :

Monsieur le Commissaire
Plusieurs témoins et habitants du quartier ont signalé à COQUA un accident de la circulation qui s'est produit hier, le 2/07/18 vers 18h30, dont a été victime une fillette.
Afin que nous puissions relayer une information complète et analyser cette situation, pourriez-vous avoir l'amabilité de nous en indiquer les circonstances?
Salutations citoyennes
Pour COQUA
S.B
 

Nous confirmons... nous étions là ...
d'après nos observations la fillette était "sauve", bien que bien amochée,elle a été examinée par les pompiers , brancardée et embarquée, à première vue consciente dans l'ambulance ...

Un point important à observer est que le véhicule qui l'a renversée ( au niveau des travaux qui bouchent le trottoir impair de la rue losserrand, après le Franprix) était un véhicule de Police !
Ce qui explique sans doute l'énorme mobilisation policière, de divers services...
( il y a eu jusqu'à 20 voire 25 agents présents sur la "scène" ) et le fait que les constats et procès verbaux aient pris plus d'une heure,
pendant laquelle la rue a été bloquée ...
Ce genre d'incident était plus que prévisible, depuis le "couvre-feu" décrété dans la rue par la Mairie depuis 6 mois... voir : "Hidalgo déclare... La guerre aux piétons"
Depuis lors se sont multipliés et aggravés des incidents (voir  Le Couvre-Feu sur Pernety : Premier bilan.) qui n'étaient plus observés dans le quartier et dans la rue, depuis une vingtaine d'année, depuis l'implantation, à la demande des riverains du quartier, des feux salutaires... les mêmes qui ont été "couverts" sur ordre de la Mairie...
( et sans consultation ni accord des habitants), en dépit de nos protestations, de nos mises en garde et d'une pétition réclamant leur restauration ( et a déjà réuni plus de  1500 signatures de riverains).
 
Il est temps que cette farce sinistre prenne fin et que les autorités mettent décisivement un terme aux désordres que provoque cette palinodie de plus en plus menaçante pour la sécurité élémentaire des habitants du quartier.

La fillette brancardée dans l'ambulance (volontairement floue) et la mobilisation policière intense , pendant plus d'une heure ( jusqu'à 20 h) .

Le 3 juillet 2018 à 14:05, Lekin, Sylvie  a adjointe au Maire du 14ème a répondu :

Bonjour
L’information qui m’a été donnée est la suivante  La fillette a traversé brusquement pour rejoindre sa mère de l’autre côté du trottoir

Mon collègue a la sécurité est en copie il confirmera ou infirmera

 Bien à vous

Nous lui avons fait observer que : quelle que soit la raison "occasionnelle" pour laquelle a fillette a traversé la rue, une seule chose est sure ( et pertinente ) : c'est que c'était essentiellement pour aller de l'autre coté ... et que c'est pour cette seule raison qu'elle a été renversée par un véhicule de police dans la rue Losserand où ces incidents, puis accidents de gravité croissante se multiplient depuis que les feux ont été "couverts" par décision parfaitement arbitraire de la Mairie et sans la moindre consultation préalable... des habitants et riverains.

Or à cet endroit précis de la rue Losserand ( 20 mètres avant le croisement, désormais dépourvu de feux, de la Rue du Château) la fillette accidentée, y était d'ailleurs" invitée".... par voie signalétique (très explicite)

et par l'abondante ( pour ne pas dire pléthorique ) "signalisation"  qui caractérise cette section de la rue Raymond Losserand où cette foisonnante "signalétique" sollicite l'attention des passants comme des automobilistes de manière quasi obsessionnelle ( sur la chaussée et les trottoirs ) un panneau, voire plusieurs, tous les 2 mètres dans certaines sections )

 

 

 

 

 

voire parfois de manière très intrigante pour ne pas dire contradictoire ...( la "fin de "zone 30" s'achève 3 mètres plus loin !)

Sans parler des nouveaux et si efficaces dispositifs "3D"... 
si "innovants et créatifs" inaugurés en "grande pompe" par la Mairie il y a quelques jours à peine ( avant cet cet accident qui aurait pu être mortel...) exemples "bluffants" de la remarquable qualité et efficacité des magnifiques "passages 3D" dont nous ont gratifiés les services de la Mairie...

Comme on voit ces "concentrés bluffants d'innovations créatives", magistralement mis en oeuvre par les services municipaux ( 3 jours avant ces prises de vues) , ont, dès leur mise en service, permis de pallier "astucieusement" le "petit déficit de de sécurité des piétons" occasionné par la suppression des feux de croisement dans la rue :

On se demande pourquoi les déficients visuels, les personnes à mobilités réduite, les handicapés, les parents ( d'enfants en age scolaire), les commerçants, les personnes âgées, et pas mal d'autres réfractaires continuent de faire la fine bouche... après qu'une réponse pratique aussi convaincante et séduisante leur ait été apportée par la Mairie, et que tous ces râleurs impénitents continuent de protester contre ces transformations (que personne n'avait demandé ou souhaité dans le quartier) , arguant en toute mauvaise fois que ce genre de "street art festif" ne répond aucunement  à leur demande et ne compense aucun des dommages occasionnés par la suppression des feux de croisement. Suppression qui a rendu cette rue "expérimentale" extrêmement dangereuse et inhospitalière pour tous ceux qui ne disposent pas de l'agilité et de la "réactivité disruptive" adaptées à ces innovations créatives ... requises pour simplement traverser la rue, désormais "en roue libre".

Tag(s) : #quartier, #pernety-plaisance

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :