Version HD de la video avec révision des coquilles affectant le sous-titrage européen
 

Pour ne pas faillir à la tradition populaire, nous accompagnons nos vœux (video ci-dessus)  d'une bonne résolution, en forme de réflexion inspirée par ce texte très instructif et pédagogique de Friedrich Engels, en rapport direct avec les circonstances historiques et politiques qui caractérisent la période actuelle, et qui peuvent inspirer utilement nos résolutions pour l'année qui commence.

Prenons un exemple. Aucune thèse philosophique ne s'est autant attiré la reconnaissance de gouvernements bornés et la colère de libéraux non moins bornés que la thèse fameuse de Hegel: « Tout ce qui est réel est rationnel, et tout ce qui est rationnel est réel [3]. » N'était-ce pas, manifestement, la sanctification de tout ce qui existe, la consécration philosophique du despotisme, de l'État policier, de la justice arbitraire, de la censure ? C'est ainsi que l'interprétèrent Frédéric-Guillaume III, et ses sujets avec lui.
Or, chez Hegel, tout ce qui existe n'est nullement réel d'emblée.

L'attribut de la réalité ne s'applique chez lui qu'à ce qui est en même temps nécessaire ; « la réalité dans son déploiement s'avère être la nécessité » ; c'est pourquoi il ne considère pas non plus d'emblée comme réelle n'importe quelle mesure gouvernementale - Hegel cite lui-même l'exemple d' « une certaine institution fiscale ». Mais ce qui est nécessaire s'avère en dernière instance également rationnel, et, appliquée à l'État prussien d'alors, la thèse de Hegel ne signifie pas autre chose que : cet État est rationnel, conforme à la raison dans la mesure où il est nécessaire ; s'il nous paraît cependant mauvais, mais continue néanmoins d'exister bien qu'il soit mauvais, c'est que la mauvaise qualité du gouvernement trouve sa justification et son explication dans la mauvaise qualité correspondante des sujets. Les Prussiens d'alors [tels les Français d'aujourd'hui] avaient le gouvernement qu'ils méritaient.

Friedrich Engels :
Ludwig Feuerbach
et la fin de la philosophie classique allemande

I: De Hegel à Feuerbach
1888

[3] C'est dans la préface aux Principes de la philosophie du droit (1820) que Hegel a exposé pour la première fois cette thèse qui est à la base de toute sa philosophie de l'histoire. Engels cite un peu inexactement. Hegel écrit littéralement : « Ce qui est rationnel est réel ; et ce qui est réel est rationnel. »

 

Tag(s) : #politique, #histoire, #voeux, #hegel et marx

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :