Anna TUV, l'espionne iconique venue du froid

La guerre froide avait supposément été gagnée par le "camp du bien" - alias les "démocraties libérales" vassalisées par le complexe militaro-industriel étasunien - qui avait eu finalement raison du cancer "totalitaire" à grand coup de désagrégation des archaïques nations par leur bureaucraties et leur bourgeoisies... Mais il reste encore pour la classe moyenne dirigeante atlantiste à affronter les "populismes".
Ces "populismes" menacent désormais avec d'autant pus de virulence que les totalitaires (ex judéo-bolchéviques et communistes) renaissent de leurs cendres eltsiniennes au pays des soviets, et se sont évidemment empressés d'instrumentaliser les crédules classes populaires occidentales qui dans leur sotte candeur renâclent encore devant les bienfaits de la sobriété heureuse ( et dument précarisée) que leurs promettent de concert les néos-cons(ervateurs) , les escrolo-socialistes et autres zélotes du nouvel ordre mondial otanisé.
Un nouveau combat de l'ombre s'est donc engagé. S'inspirant sans doute des agents de l'orchestre rouge, de louches individus se groupent et s'organisent un peu partout, sous le couvert propice des officines séditieuses de quartier. Des traitres à leur classe ( moyenne et dirigeante) de l'Europe atlantiste. L'U.E. : nouvelle maison commune qui s'est désormais frileusement intégrée au nouveau Reich de 1000 ans étasunien, pour courageusement combattre (sous parapluie de bombes US) la subversion collectiviste et les nouveaux barbares venus d'orient et des marches septentrionales de la civilisation, au-delà du "mur" ( pourtant effondré depuis plus d'un quart de siècle).
"Winter is coming" comme on dit dans une série américaine en vogue.
C'est dans ce contexte et dans ce cadre mélodramatique que s'inscrit l'épisode qui a suscité ce "biopic" hyperréaliste du comité translucide ( un obscur groupuscule, proche des factieux qui comme disait le regretté Colonel Jack Ripper dans Dr Folamour semble prendre un malin plaisir à "saper les fluides essentiels" de nos munificentes élites dirigeantes ). Découvrez donc qui est cette espionne iconique venue du froid Donbass, son périple tragique et le message dangereusement subversif qu'elle a été chargée de faire passer ... à l'Ouest.

Pour une bonne compréhension du spectateur précisons en préambule ce qui n'est pas relaté dans ce film : les circonstances obscures et mouvementées qui ont conduit les marxistes burlonistes parisiens et leurs complices immigrés (de l'Est) à infiltrer puis exfiltrer cette mata-hari rouge en Europe "Libre" puis en Suisse.... et retour.

Comme le spectateur pourra le constater, nous avons pris soin de soumettre cette inquiétante babouchka infiltrée à un interrogatoire en règle par les commissaires ad-hoc du Politburo de Pernety. Elle a finalement tout avoué.

Les organisateurs des Conférences de Genève du 15 novembre 2017 (le HRA : Agence pour les Droits de l'Homme - auprès du Conseil économique et social des Nations Unies à Genève) rappellent que ces manifestations s'inscrivent dans le cadre de la désignation et mise en place d'une Commission d'Enquête Internationale sur les crimes de guerre et assassinats politiques perpétrés par les fascistes ukrainiens en 2014.
Pour ceux qui souhaitent soutenir cette action de simple justice , ils peuvent prendre connaissance, ci-dessous,

du texte de la pétition émise par :

Le Conseil des Mères du 2 Mai 2014
Association Publique des Victimes de la Violence à Odessa

qui soutient cette démarche (voir : "combattre le fascisme"  ).

La pétition qui a rassemblé déjà près de 7 000 signataires est en ligne, ici

SIGNEZ L'APPEL DE SOUTIEN POUR UNE COMMISSION D'ENQUÊTE INTERNATIONALE CONTRE LES CRIMES FASCISTES EN UKRAINE

 

Tag(s) : #ukraine, #odessa, #géopolitique, #communisme, #donbass, #liberté d'expression, #politique, #anna tuv

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :