L'insatiable malfaisance du barbare totalitaire sibérien n'a plus de limites. Voici que le journal de référence ( L'Immonde) nous rapporte qu'après avoir déshonoré des bataillons entiers de Femen, abattu de ses propres mains le courageux révolutionnaire Nemtsov, ravagé (en personne) les steppes ukrainniennes, organisé lui-même et personnellement des croisières d'évasion fiscale à Panama (pour l'Europe entière) et dernièrement soumis l'ensemble des sportifs russes à la consommation de substances illicites de sa fabrication, ne voilà-t-il pas qu'il s'en prend maintenant aux organes politiques américains.
Ainsi aurait-il, selon l'Immonde, subvertit successivement le parti républicain ( auquel il a réussi à imposer un de ses fidèles oligarques, infiltré de longue date dans la cinquième colonne etasunienne du FSB : Donald Trump -alias Leonid Tromponov ); et le voici en passe de subvertir les démocrates en sabotant la campagne de leur passionaria candidate : l'intègre et courageuse Hillary (voir LE MONDE | 25.07.2016 ). On en est donc à se demander si on doit davantage s'émouvoir du culot sans vergogne du dictateur russe, de l'étonnante réussite de ses innombrables et proliférantes entreprises criminelles mondialisées, où de l'incroyable réseau de complicité dont bénéficient ses agents multiformes, jusqu'au coeur de nos démocraties, désormais impuissantes.
Comme si tout ça n'était pas encore assez inquiétant, il faut savoir que d'actifs réseaux de fourbes complotistes saturent désormais les médias de faux reportages et documents, à visée explicitement déstabilisatrice. Des faux grossiers ( et typiquement staliniens) mais assez habiles pour abuser les classes populaires désorientées de nos fragiles démocraties occidentales, tels celui-ci :

 

 

Tag(s) : #poutine, #russie, #hillary clinton, #chaos, #convention démocrate

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :